Les agriculteurs d'Ile-de-France

Vous avez la parole

« Nos exploitations peinent plus que lors des précédentes crises »

Publiée le vendredi 26 septembre 2014, à 14:03


Agriculteur à Poissy (Yvelines), Michel Caffin est ancien président de la FDSEA Ile-de-France et administrateur de la Fédération française des producteurs d’oléagineux et protéagineux.

Horizons : En tant qu’ancien président de la FDSEA Ile-de-France, quel regard portez-vous sur le contexte actuel ?

Michel Caffin : La période est difficile sur le plan économique et sociétale. L’agriculture est à la peine. Elle est fragilisée par un contexte réglementaire pénible où l’Etat est prescripteur et non protecteur. Il y a un travail de régulation beaucoup trop important sur les moyens de production et pas sur les prix. De plus, en Ile-de-France, la Région n’est pas à la hauteur et n’exerce pas suffisamment son rôle dans le maintien de l’agriculture. Elle va, par exemple, très peu à la recherche de financement communautaire comme le programme Feader.

Les exploitations franciliennes en souffrent énormément en cette rentrée.

La crise que nous traversons aujourd’hui n’est pas la première. En vingt-cinq ans, nous en avons déjà eu deux de la même ampleur. Mais ce qui est particulièrement gênant pour celle-ci, c’est ce contexte réglementaire très dur, c’est une politique agricole européenne affaibli... Nos exploitations ont moins de moyen de défense que lors des précédentes crises. Si vous voulez, c’est comme si vous étiez malade et que vous aviez de moins en moins d’anticorps pour vous défendre. Même avec une forte volonté de combattre, cela peut être grave.

Quels sont les leviers possibles pour sortir de cette situation ?

Nous avons encore des outils professionnels complets et bien structurés. Nous avons la chance d’avoir une structure syndicale forte, qui représente un vrai contre-pouvoir avec la compétence et la force moral des agriculteurs qui la compose. Il faut l’utiliser, tout comme les autres structures professionnelles, pour se faire entendre. La Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux (Fop) travaille par exemple en ce moment à trouver de nouveaux outils de mise sur le marché, de nouveaux débouchés, car malheureusement aujourd’hui, les cours des marchés ne suffisent pas à l’équilibre des exploitations.

Communiqués de presse


FDSEA Ile-de-France

2 avenue Jeanne d’Arc – BP 111
78 153 LE CHESNAY
Tel : 01 39 54 05 55
Fax : 01 39 54 07 55
accueil@fdseaif.fr




FDSEA Ile de France
sur YouTube