12 décembre : Les agriculteurs franciliens ont manifesté devant les préfectures.

Les agriculteurs FDSEA et JA Ile-de-France se sont mobilisés devant les préfectures de Versailles (Yvelines) et Cergy (Essonne), le 12 décembre au matin.

Mercredi 12 décembre, c’est bien avant l’aube que les agriculteurs franciliens se sont retrouvés en différents points de rendez-vous sur le territoire francilien avec un objectif : converger en tracteurs vers les préfectures pour porter les demandes de la profession et manifester le ras-le-bol des exploitants. Agri-bashing, séparation capitalistique de la vente et du conseil, normes environnementales, projet de loi sur l’augmentation de la Redevance pollution diffuse…Les griefs contre le gouvernement sont nombreux et pèsent sur le quotidien des exploitants.

A Evry (Essonne), une vingtaine de tracteurs et une cinquantaine d’agriculteurs étaient mobilisés. Une délégation a été reçue par le préfet, Jean-Benoit Albertini. A noter la présence et le soutien durant cette manifestation du député Franck Marlin, seul parlementaire francilien à s’être joint au mouvement.

A Versailles (Yvelines), une trentaine de tracteurs et une soixantaine de personnes étaient également sur le pont. Là aussi, une délégation a été reçue par le préfet, Jean-Jacques Brot.

Enfin, à Cergy, une dizaine d’agriculteurs se sont également rendus à la préfecture où le préfet Jean-Yves Latournerie a entendu leurs demandes.

Quarante-huit heures plus tôt, les agriculteurs franciliens s’étaient déjà mobilisés en invitant au Chesnay (Yvelines) l’ensemble des parlementaires franciliens. Seuls quatre avaient répondu présent (Béatrice Piron, Amélie de Montchalin, Antoine Savignat et Frédéric Descrozailles) et sept s’étaient excusés. Ce faible intérêt des élus a laissé un goût amer à la profession agricole.

Marine Guillaume HORIZONS

2018-12-17T12:17:03+00:00