Feux de chaume : un protocole expérimental mis en place en Essonne

PRÉVENTION. Le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Essonne et la profession agricole ont mis en place un protocole d’actions afin de lutter contre les feux de chaume. 

A l’automne dernier, un partenariat entre le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Essonne et la profession agricole a été initié pour mettre en place un protocole d’actions visant à prévenir et lutter contre les feux de chaume. L’objectif étant également d’éviter la prise d’un arrêté d’interdiction temporaire de la moisson en période de canicule. En 2019, cette hypothèse avait été envisagée à la suite des nombreux feux qui s’étaient succédé sur le territoire. 

Ces réunions ont permis la réalisation d’un protocole d’actions et la mise en place d’un réseau d’alerte avec un découpage de l’Essonne en six secteurs, chacun ayant un référent. Ces derniers seront en contact avec les pompiers tout au long de la moisson, permettant un suivi et une anticipation des risques, notamment en période de canicule. 

Dans chaque secteur, des réunions ont eu lieu au mois de juin avec les responsables des pompiers de l’Essonne et les agriculteurs présents pour « échanger sur les bonnes pratiques et présenter le protocole qui permettra d’assurer une lutte efficace et coordonnée pour limiter les propagations des feux tout en assurant la sécurité et la protection des intervenants et de leur matériel », a expliqué Bernard Lerisson, directeur de la FDSEA Île-de-France. 

Lors de ces rencontres, Éric Roblin, adjoint au chef du groupement sud de l’Essonne du Sdis, a présenté leur matériel, le protocole d’intervention, ce qu’il attendait des agriculteurs, notamment leurs connaissances de la terre des cultures présentes sur place. « Il faut rester opérationnel et faire preuve de bon sens », a-t-il ajouté. 

Ces réunions se sont tenues le 2 juin chez Pierre Marcille à Vert-le-Grand, le 3 juin chez Victor Rabier à Pussay, le 8 juin chez Christophe Lerebour à Limours, le 10 juin chez Fabien Pigeon à Chauffour-lès-Étréchy, le 11 juin chez Samuel Herblot à Buno-Bonnevaux et le 12 juin chez Nicolas Galpin à Auvernaux. 

Ce partenariat a été officialisé par la signature de la charte commune entre le Sdis de l’Essonne et la profession agricole mercredi 10 juin à Évry. 

2020-06-12T11:05:46+00:00